L’origine de la décoration industrielle  

L’origine de la décoration industrielle -

L’origine de la décoration industrielle  

Trouver le style de base de sa décoration d’intérieur est loin d’être une chose facile. Comme vous aurez à faire le choix entre plusieurs options, vous risquez de vous y perdre très rapidement. Souvent, l’on aura tendance à s’emmêler les pinceaux : mélanger des styles qui ne vont pas de pair, en faire trop, ou au contraire ne pas en faire assez. Pour vous simplifier la tâche, il est souvent recommandé de se concentrer sur un style de décoration unique. Parmi les styles les plus en vogue, il y a la décoration industrielle. Et s’il est au cœur de la décoration intérieure en 2020, sachez que ce style ne date pas d’hier. Tour d’horizon sur l’origine de la décoration industrielle.

usine industriel

L’architecture industrielle : un petit retour s’impose

Pour comprendre la véritable origine de la décoration industrielle, il est important de revenir sur ce qu’est l’architecture industrielle. Pour rappel, les véritables « bâtiments industriels » ont vu le jour vers la fin des années 1700.

La principale préoccupation des architectes de ce temps était d’offrir des bâtiments utilitaires et fonctionnels. Ce n’est que vers le 19e siècle que l’électricité a été réellement adoptée par les entreprises. Ainsi, les structures ont été construites avec des grandes fenêtres et des postes qui peuvent profiter entièrement de la lumière naturelle (le plus longtemps possible dans une journée).

Les premiers bâtiments industriels sont simples et pratiques. Il faut dire aussi que l’efficacité était assurée par le fait que les bâtiments soient conçus de manière à ce que le processus de fabrication soit regroupé, par exemple, dans un seul et même endroit. Une caractéristique qui avait l’avantage d’offrir plus de performances et de la rapidité au sein des entreprises.

vielle usine

Au courant des années 1700, un autre point est au centre des préoccupations : la sécurité. Pour éviter les incendies (une situation très répandue dans ce temps), les architectes ont dû se plier à certaines règles imposées par les compagnies d’assurance. Il était, par exemple, conseillé d’éviter les objets ornementaux susceptibles de provoquer un incendie et de se tourner uniquement vers des matériaux précis. C’est de là que naît cet aspect « inachevé » lors de la construction. Des petits détails qui font de la décoration industrielle ce qu’elle est, actuellement.

La naissance de la décoration industrielle

Le début des années 1900 est marqué par l’arrivée des nouvelles manières de produire de l’énergie, comme le charbon. Sauf que pour pouvoir s’adapter à ces nouvelles technologies, les structures de ce temps n’étaient plus adaptées. Des espaces plus grands étaient alors nécessaires. Petit à petit, le béton et l’acier sont entrés au-devant de la scène lors de la construction d’entreprises.

Ces nouveaux espaces industriels demandaient une grande parcelle de terrain. Les architectes étaient alors nombreux à se tourner vers des terrains hors de la ville et/ou dans les zones métropolitaines. Comme nombreux s’y attendait, les anciennes structures sont donc restées dans l’ombre. Mais pas pour toujours, et heureusement.

Malgré le fait qu’elles ne répondent plus aux besoins, les anciennes structures de travail gardent des avantages considérables :

  • Surface brute
  • Espace vaste et large
  • Surface vitrée
  • Absence de murs intérieurs
  • Eclairage naturel abondant

mur-industriel

Longtemps laissées dans l’ombre, ces structures ont attisé la curiosité d’architectes visionnaires. Ces derniers sont passés à la rénovation à partir de la fin des années 1960. Au début, ces espaces sont reconvertis en atelier ou en espace d’habitation. Et au fur et à mesure, le chic industriel a vu le jour.

Les décorateurs intérieurs et designers se sont alors inspirés des éléments qui caractérisent ces espaces industriels. Très rapidement, le métal, le bois ancien, la brique apparente ont été adopté pour la construction. D’ailleurs, étant donné les résultats obtenus, ce nouveau « design » a été récompensé à plusieurs reprises.

Style industriel et mobilier industriel 

Mais que serait le style industriel sans les mobiliers qui vont avec ?  Les mobiliers industriels ont été conçus pour un objectif précis : permettre aux entreprises de mieux se sentir à l’aise au travail et augmenter leur performance et leur confort. Après la révolution industrielle, la production de masse était de plus en plus importante. Auparavant, le travail se faisait par le biais d’outils à main, mais l’industrialisation a apporté des machines. Les travailleurs ont donc eu besoin de nouveaux matériels : tables à dessin, tabourets, chariots, chaises, etc.

plante-industrielle

Ces mobiliers industriels, comme les immeubles industriels sont : simples, pratiques et solides. Dans les années 2000, ces meubles industriels sont devenus tendances. C’est alors qu’on les retrouve au cœur de la décoration intérieure des particuliers. Aujourd’hui, ces mobiliers sont toujours autant appréciés. Sauf que quelques suppléments ont été ajoutés pour apporter plus d’âme.

Le style industriel, c’est quoi ?

Le style industriel est donc un clin d’œil aux entreprises de ce temps. Il met, surtout en avant, des caractéristiques très précis :

Les meubles

Généralement, lorsqu’on parle de mobilier du style industriel, la première chose qui nous vient en tête sont les matières solides dont le bois et le métal. Même si le côté massif est au rendez-vous, ces meubles gardent des lignes épurées et minimalistes. Un petit côté vintage est également apparu : des meubles en métal légèrement rouillé, des couleurs écaillées, etc. Le détournement du mobilier est également de plus en plus fréquent. Vous retrouverez, par exemple, des échelles en bois pour le rangement de serviettes dans la salle de bain, par exemple. Ou encore des palettes en bois en guise de table basse, de lit, etc.

Les couleurs

Qu’en est-il des couleurs ? Toujours dans la même optique que les meubles, les teintes adoptées sont sombres. Le noir, le gris, le kaki, le rouge brique, le blanc ou le beige sont les couleurs de prédilection. Pour ajouter plus de modernité à l’ensemble, quelques touches de couleurs vives peuvent également avoir leur place. On retrouve, entre autres : le jaune, le vert, le rouge.

Les accessoires

On pensera immédiatement à des luminaires simplistes mais imposants, des objets décoratifs robustes, etc. Il ne faut pas oublier que la décoration industrielle rappelle une configuration en « usine ». Mais vous pouvez très bien ajouter de la chaleur à l’ensemble en installant des accessoires cosy :

  • Une couverture en laine sur le canapé
  • Des coussins coton ou en lin
  • Des tapis
  • Des plantes chaleureuses

tapis industriel

La lumière

La lumière est d’une importance capitale dans la décoration industrielle. Si vous pouvez mettre des luminaires un peu partout, n’oubliez pas que l’essence même du style industriel est la lumière naturelle. Les grandes ouvertures, les verrières et tout ce qui permet d’ajouter de la lumière sont les bienvenus. Un accessoire très commun dans les maisons qui ont adopté une décoration industrielle : les fils apparents, les briques visibles, etc.

lampadaire industriel bois

Quelques conseils pour adopter le style industriel

Vous souhaitez adopter le style industriel dans votre intérieur ? Il est important de respecter une certaine ligne de conduite. Pour que la décoration soit à votre image, vous avez besoin de trouver les caractéristiques qui donneront de la personnalité à votre chez-soi. Comment y arriver ? Voici quelques points à prendre en compte :

Optez pour des meubles authentiques

Pour adopter efficacement la décoration industrielle dans votre chez-soi, il est important de respecter l’authenticité. N’hésitez surtout pas à passer par les brocantes ou les sites de dépôts-ventes sur internet. De cette manière, vous pourriez trouver efficacement des meubles authentiques, des meubles uniques, des meubles issus de l’époque de l’industrialisation. Vous préférez le neuf ? Sachez, également, qu’il est tout à fait possible de « vieillir » vos nouveaux meubles. Plusieurs astuces vous permettront d’apporter plus de vécu à vos meubles. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’acheter uniquement des meubles anciens.

Choisissez des matériaux bruts

cuisine industriel

S’il y a des pièces qui peuvent très bien adoptées le style industriel, ce sont le salon et la cuisine. Lors de l’aménagement de votre intérieur, vous devez veiller à ce que de grandes espaces se dessinent. Pour cela, il faut, par exemple, pensez à une cuisine ouverte. Les murs en brique, les sols en béton, les plans de travail brut trouveront très bien leur place dans votre intérieur. Et si vous n’avez pas la capacité de passer par de grands travaux, sachez que même les plus petits détails peuvent faire la différence. Vous pouvez, sans problème, installer des meubles en bois ou en métal.

Faites un bon mix

Bonne nouvelle : le style industriel se conjugue parfaitement avec d’autres styles. C’est d’ailleurs une de ses plus grandes forces. Bien évidemment, vous devez faire les choses en parcimonie. Ce style est affirmé, il faut donc prendre les pincettes. Le mix avec des pièces vintage, des pièces rétro ou des pièces contemporaines est un bon compromis.

Décloisonnez les espaces

Le style industriel adore les grands espaces ! Pour l’adopter efficacement dans votre intérieur, pensez donc aux grands volumes. Vous pouvez, par exemple, ouvrir votre cuisine sur votre salon ou encore opter pour des verrières au lieu des murs. Vous verrez que ce décloisonnement apportera, également, plus de lumière à votre intérieur.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés